Le Nouveau Secrétaire à la santé de Trump vote pour dissimuler de précieuses informations sur les OGM Aux États-Unis !

Donald Trump, le nouveau président des États-Unis, a choisi le Républicain Tom Price comme Secrétaire à la santé et aux services sociaux. Ce républicain de Géorgie a voté une loi visant à dissimuler toutes les infos sur les OGM aux États-Unis. Voici les détails …

Le vote du secrétaire américain à la santé a été en faveur d’un document dit «DARK Act», un projet de loi interdisant l’obligation légale de l’étiquetage des produits génétiquement modifiés au niveau de tous les États, dans le but, forcément, de tromper la vigilance des consommateurs américains.

Qui est Tom Price ?

Price était un chirurgien orthopédiste avant de s’introduire au congrès américain. Il était également un fervent critique notaire de « l’Obamacare », la loi promulgué par l’ancien président américain sur la protection des patients et des soins abordables.

A propos de cette loi, Trump a déclaré ceci : « Il est de notre devoir et du ressort de notre engagement d’abroger et de remplacer la loi Obamacare en vue d’apporter des soins de santé plus abordables et plus accessibles à tous les Américains ».

Trump a également nommé Mike Pompeo, un républicain du Kansas, à la tête de la CIA parce qu’il était un partisan du « DARK Act ».

Cette « Loi opaque », « Dark act » en anglais, est un projet qui stipule que l’étiquetage resterait possible dans l’hypothèse où la modification génétique vient modifier les qualités nutritionnelles du produit (en introduisant par exemple des allergènes).

Avec cette loi morbide, tout étiquetage au niveau des états deviendrait ainsi illégal et aucun consommateur ne pourra, donc, identifier si le produit qu’il achète est un génétiquement modifié ou non.

Pourquoi, donc, Donald Trump a nommé un secrétaire à la santé et aux services sociaux comme Tom Price et que se cache-t-il derrière ce vote pour interdire l’étiquetage des OGM ? Découvrez-le dans la suite …

Voici ce qui se cache dans ce vote du nouveau secrétaire à la santé de Trump :

Pour la suite, voir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to friend